Marina Jacaré Village

Tourisme

A voir dans la région (quelques suggestions) :
Informations touristiques :
Il y a un bureau d’Informations Touristiques à Tambau, en face de l’hôtel du même nom ; on y trouve une carte de João Pessoa et nombre d’informations sur la Paraïba, et on y parle également anglais…

Nos remerciements au Governo da Paraïba et PBTUR pour les informations et matériels fournis.
www.pbtur.com.br

Forte Velho:
turismo10-2

Situé dans le bras de rivière derrière l’île de Restinga, on arrive à Forte Velho par le bateau-bus au départ du port des pêcheurs de Cabedelo, ou en annexe et, si vous avez un dériveur ou un multicoque avec moins de 1,10 m de tirant d’eau, vous pouvez également aller y mouiller, en empruntant le chenal qui passe le long de l’île, très près du rivage (mais attention aux nombreux bancs de sable ; naviguez en fin de marée montante…) ou, de préférence, en faisant le tour de l’île par Cabedelo. C’est une balade sympathique dans les eaux intérieures bordées de mangrove ; Forte Velho est un petit village au bord de l’eau, avec de petits bar-restaurants et un ponton devant lequel on peut mouiller. Avec une voiture vous pouvez faire une incursion jusqu’à l’église de l’ancien monastère de notre dame da Guia, riche en histoire…

Lucena:
Une bonne journée à passer en allant de Jacaré à Lucena, en face de Cabedelo (vous pouvez prendre le train, puis traverser par le ferry ou par le très pittoresque bateau bus jusqu’à Costinha) ; Là, les anciennes installations de la chasse à la baleine ont été transformées en musée, et la cale de halage des baleines en piscine…

João Pessoa:
turismo5-2

La ville en elle-même présente plusieurs points d’intérêt, à commencer par son centre historique, à quelques enjambées de la gare sur la gauche, avec sa cathédrale, et d’autres églises d’architecture néo-baroque et coloniale…On a également trouvé des vestiges archéologiques de l’ancienne fortification de la ville.

 

loisirs5

Notons également le centre culturel, le centre d’artisanat de la ville, et les plages dont le désormais fameux spot de Kite Surf de la plage de Miramar à Cabedelo.

Cabo Branco:

turismo4-2

C’est le point le plus à l’Est de tout le continent sudaméricain…

Le littoral Sud et Pai Matheus:

Les plages au sud de João Pessoa sont toutes plus belles les unes que les autres : parmi elles, Carapibus, à Jacuman, puis la plage de Coquerinho, remarquable, et de Tambaba, l’unique plage officielle de nudisme du Nordeste du Brésil…
On peut entrer à Tambaba au minimum en couple, ou en famille : les hommes seuls ne sont pas acceptés à l’entrée de la zone où le nudisme intégral est obligatoire (située en face en arrivant) ; nudisme facultatif et topless autorisé sur les plages situées sur la gauche en descendant.

Il y a plusieurs petites pousadas alentours, et un petit bar-restaurant avec 6 bungalows rustiques dans la zone naturiste. L’endroit est surveillé.

L’intérieur du pays :
turismo16-2

Areia :
turismo14-2

A deux heures et demi de bus, le voyage jusqu’à la ville d’Areia, à 650 m d’altitude, permet de se faire une bonne idée des différents paysages de l’intérieur du pays, en passant par des zones arides parsemées de cactus, d’autres vertes et vallonnées, des plantations de canne à sucre… Outre sa Faculté d’Agronomie, Areia est environnée de distilleries de cachaça, et possède 2 musées : l’un illustre l’histoire de la canne à sucre ; l’autre est une ancienne demeure coloniale qui montre le style de vie au 17° siècle dans la fazenda…
Il y a plusieurs pousadas locales et un hôtel, mais l’ensemble est assez peu structuré, et il est préférable de s’arranger avec un taxi qui servira de guide pour la journée.

Pour les randonnées à l’intérieur du pays, sachez que, s’il peut faire très chaud, il peut y faire aussi nettement plus frais que sur la côte ; prévoir des habits en conséquence.
turismo13-2

Campina Grande :
C’est la seconde ville de la Paraïba, située à 129 km de la côte et à 550 m d’altitude.
En juin, Campina Grande devient la capitale du Forro, la musique et la danse traditionnelle du Nordeste, avec son fameux festival de São João (la Saint Jean), le plus grand « São João » du monde : pendant tout le mois de Juin, ce n’est que musique, forro et danse de quadrille dans les rues, plats traditionnels et pâtisseries à base de maïs, et feux d’artifices la nuit de la Saint Jean (23 juin)…

Les fêtes de São João représentent la vraie tradition des villes de l’intérieur du « Nordeste » brésilien ; ainsi partout à l’intérieur, l’évènement prend la taille d’un véritable carnaval campagnard ; notons particulièrement l’ambiance des rues de Banareiras, (à 140 km de João Pessoa), Santa Luzia, à 260 km, Patos, à 300 km, et Cabaceiras, qui en outre, célèbre traditionnellement la fête du « Bode Rei », (le Mouton Roi), qui donne une touche bien particulière à l’évènement, tant artistique que culinaire, en raison de la grande tradition d’élevage de cette région authentique du Sertão…

Sites archéologiques :
L’intérieur du pays recèle de nombreux sites aux gravures rupestres, des vestiges d’anciennes civilisations indiennes, de gigantesques formations rocheuses et autres cascades qui sont autant de curiosités que de buts de randonnées de degrés de difficultés variés, et où se pratique également l’alpinisme et le rappel…

Citons :
Le parc de Pedra da Boca, situé à la frontière entre la Paraïba et l’état de Rio Grande do Norte, sur les berges du rio Calabouço .

Inga, est la localité où se trouve le plus important monument archéologique brésilien (à 90 km de João Pessoa): Itacoatiara , un bloc de granit de 20 m de longueur et 3 m de hauteur, couvert d’inscriptions géométriques gravées, suscite les spéculations les plus variées de la part des spécialistes du monde entier, sans que l’on ait réussi à en décrypter la signification…
Pirpirituba, les plus belles cascades de la Paraïba, avec la « Cachoeira do Roncacador »
Sousa, au milieu du paysage aride du sertão, à 450 km de João Pessoa, cette ville est connue pour sa « Vallée des dinosaures » : considérée comme l’un des plus grands sites paléontologiques du monde, on la visite par un jeu de passerelles pour y voir des éléments de squelettes d’animaux préhistoriques de plus de 130 millions d’années…
Vieiropolis, à 20 km de Sousa, outre son grand intérêt archéologique, offre une grande palette de sport aventure…

 

Caruaru :
Située à 2 heures de Recife, à l’intérieur des terres, cette ville est fameuse pour sa foire permanente d’artisanat en cuir, bois, céramique et habits… Facilement accessible par bus, on y trouve de nombreux pousadas et hôtels (parmi lesquels le Central Hôtel et l’Hôtel Caruaru)

turismo7-2

Coucher de soleil à Jacaré